Programme 2016

Tous les spectacles ont lieu à 21h

Réservations : 06 47 65 95 42
Date Troupe Tarif
Boeing Boeing 7 juillet Termaji 7€ / 3,5€
All-Zheimer 21 juillet Troupe des Mégalithes 7€ / 3,5€
Comme un arbre penché 28 juillet Théâtre des Sables blancs 7€ / 3,5€
Une Fête inoubliable 4 août Termaji 7€ / 3,5€
Le Prix des boites 13 août Théâtre en Liberté 10 € / 6€
Le Dernier Vol de Cyrano 18 août Théâtre du Donjon 7€ / 3,5€
Le Clan des veuves 25 août Termaji 7€ / 3,5€

Boeing Boeing 

de Marc Camoletti par Termaji

Tous les avantages de la polygamie, sans aucun de ses inconvénients. Bernard a trouvé la solution : ses maîtresses-futures-épouses sont trois hôtesses de l'air de trois pays et de trois compagnies différentes. Cette belle mécanique se déroule sous la houlette bougonne mi réprobatrice, mi admirative de Berthe, la bonne, et devant l'ami d'enfance Robert. Mais ce qui devait arriver, arriva : les horaires se télescopent. 

All-Zheimer 

de Marie-France Daubigny par la Compagnie des Mégalithes (Carnac)
Ou comment rire sur un sujet grave. Deux sœurs, l'une plutôt fofolle, l'autre trop sérieuse, engagent une aide ménagère pour s'occuper de leur mère. Celle-ci, opposée à cette décision, en fait voir de toutes les couleurs à cette intruse. Les visites, de plus en plus fréquentes, de Monsieur All déclenchent catastrophes et situations cocasses que l'auxiliaire de vie va devoir gérer. 

Comme un arbre penché 

de Lilian Lloyd par le Théâtre des Sables blancs
Louis, vendeur de voitures, hâbleur, colérique et égoïste, empêtré dans ses relations compliquées avec les femmes, n'est pas prêt à accepter l'état de Philippe, son meilleur ami avec qui il est brouillé depuis douze ans, victime d'un accident. L'humanité, l'humour voire l'ironie de Mathilde, l'aide soignante, vont lui permettre, au fil de ses visites à l'hôpital, de renouer  les liens  et de découvrir le véritable sens des mots amour et amitié

Une fête inoubliable

de Gérard Darier par Termaji
Pour minimiser les dégâts ou les vols éventuels, Bernard et Madeleine ont entassé meubles et objets précieux partout où ils ont pu. Leur fils François organise sa première soirée ; il a convié ses amis pour fêter son vingtième anniversaire et la réussite à ses examens de médecine. Coincés dans leur chambre, exclus malgré eux de cette réunion " entre jeunes ", Bernard et Madeleine, contraints à un tête-à-tête improvisé, dressent le bilant de leur vie à deux. Avec lucidité, émotions effleurées et une sacrée dose d'humour. Un hommage aux couples qui ont su résister contre vents et marées, au temps qui passe, aux passions évanouies, à l'amour qui n'ose plus dire son nom en se cachant sous le masque de la tendresse.

Le Prix des boites

de Frédéric Pommier par le Théâtre en Liberté

Il y a deux sœurs : la Grande et la Petite. Deux vieilles filles, sans mari, sans enfants, mais pas sans tendresse. Elles s'aiment et se détestent, se protègent et s'attaquent. Bref elles vivent, là,  échouées, seules, au milieu de leur quotidien entre les petits bibelots, les attrape-souvenirs, entre quatre murs, entourées de chats… drôle de ménagerie. Mais quand ça déraille, les " autres " débarquent. Ça griffe, ça pique, ça distille des conseils, et surtout ça spolie les biens, ça vide les meubles, ça dépouille les souvenirs… La danse des charognards commence sans avoir l'air d'y toucher, sans penser à mal, jamais.

L'auteur :
Frédéric Pommier est journaliste et chroniqueur sur France Inter. C'est sa première pièce de théâtre.

Et pour découvrir la troupe :
Théâtre en Liberté

Le dernier vol de Cyrano 

de Michel Morette par le Théâtre du Donjon

Gardant une rancune tenace envers son auteur, Cyrano vient régler ses comptes. Outre son grand nez, il ne lui a pas été permis d'être aimé de Roxane, sa cousine, dont il est épris.
Il se plaint aussi d'avoir été maltraité par Rostand et lui demande d'y remédier, par exemple, en réécrivant certaines scènes, ou en lui donnant un physique plus agréable. Une joute oratoire s'engage alors entre les deux hommes. L'un et l'autre finiront par comprendre que l'on ne peut changer ni son destin, ni son œuvre. La pièce a su conserver le registre d'humour et d'émotions qui a fait l'immense succès de l'œuvre originale.

Théâtre du Donjon

Le Clan des veuves

de Ginette Garcin par Termaji

Jacky et Marcelle, déjà veuves depuis quelques années, consolent Rose dont le mari vient de mourir dans les toilettes : il a reçu la chasse d'eau sur la tête. Toutes les trois forment le clan des veuves et se racontent, par de piquantes confidences, leur vie de couple passée. Rose apprend bientôt l'existence de Mireille, la maîtresse de son défunt mari, et de ses deux filles Jeanne et Jeanine. Tout ce petit monde vient évidemment réclamer sa part d'héritage. Rose va de surprise en surprise, soutenue avec humour par ses deux amies.


Site web créé avec Lauyan TOWebDernière mise à jour : dimanche 2 juillet 2017