Nous avons joué

Cette liste ne prétend pas être exhaustive. Ce sont des pièces que nous avons aimé jouer et que, peut-être nous rejouerons...

2004 : Le Lavoir, Le Dîner de cons

Le Lavoir  de Dominique Durvin et Hélène Prévost

Onze femmes se retrouvent autour du lavoir d'un village de l'Aisne, à la veille de la première guerre mondiale. Onze portraits de femmes, qui se dévoilent peu à peu, parlant de leur ménage, de leurs hommes, des grossesses, voulues ou non, des bruits de Paris, des patrons, des patronnes. Il y a des gifles et des caresses, et la solidarité devant le malheur qui approche...

          La distribution

La mère:Huguette               
Emilie:Adélaïde                    
Gervaise:Josiane                
Gilberte:Jeannick                       
Rosine:Odile  
Henriette:Laurence                    
  
Plus de photos
Rolande:Aurore
Mathilde:Alice
Louise:Manon
Toinette:Katell
Judith:Claire                        
Gustave:Frédéric
  

Le Dîner de cons de Francis Weber

Tous les mercredis, Pierre Brochant et ses amis organisent un dîner où chacun doit amener un con. Celui qui a trouvé le plus spectaculaire est déclaré vainqueur. Ce soir, Brochant exulte, il est sur d'avoir trouvé la perle rare, un con de classe mondiale : François Pignon, comptable au ministère des Finances et passionné de modèles réduits en allumettes. Ce qu'il ignore c'est que Pignon est passé maître dans l'art de déclencher des catastrophes.

          La distribution

Plus de photos
François Pignon:Michel
Pierre Brochant:Claude
Juste Leblanc:Freddy
Christine Brochant:Marie-Catherine
Marlène Sasseur:Laurence
Lucien Cheval:Frédéric
Haut de page

2005 : Hôtel des deux mondes, Coiffure pour dames

Cliquez pour agrandir l'image

Hôtel des deux mondes de Eric-Emmanuel Schmitt


Aucun client ne sait comment il est arrivé à l'Hôtel des deux mondes. Personne ne sait quand il pourra en repartir, ni vers quelle destination.
Dans ce lieu étrange, tout est possible, même les miracles Les infirmes recouvrent l'usage de leurs membres et les menteurs disent la vérité. L'énigmatique Docteur S. chargé d'accompagner leur séjour ne fait que rendre plus aiguës les questions de ses hôtes. Un suspense métaphysique entre rêve et réalité où l'auteur poursuit sa recherche éperdue du sens et pose le mystère comme raison même d'espérer.




Site officiel

Petits Crimes conjugaux de Eric-Emmanuel Schmitt

"Je ne sais pas si j'ai écrit une comédie ou une tragédie. A quel genre appartient la vie de couple ? Au genre dramatique, assurément. Au genre sanglant…"
Eric-Emmanuel Schmitt

Gilles rentre de l'hôpital après un mystérieux accident qui l'a rendu amnésique. En compagnie de sa femme Lisa, il tente de raviver ses souvenirs. Lisa parviendra-t-elle à restituer à Gilles les éléments de leur vie commune en toute objectivité ? Et si Lisa mentait ? Un dialogue nouveau s'instaure, et peu à peu se crée un climat à la fois étrange et complice. Une atmosphère insolite qui interroge sur les limites de la confiance mutuelle. Bientôt ressurgissent des vérités que quinze ans de vie commune avaient profondément occultées. Une quête de la mémoire des faits passés qui se transforme en une enquête sur les mœurs amoureuses…



Plus de photos

Coiffure pour dames de Robert Harling


Dans une bourgade du Sud-ouest de la France, les "dames bien comme il faut" se retrouvent dans le salon de coiffure. Outre les shampoings et soins capillaires, on trouve dans ce salon une ambiance chaleureuse : on y discute longuement de tout et de rien, du plus futile au plus grave. Tout semble aller pour le mieux dans le meilleur des mondes mais au fil des saisons et des aléas de la vie, la destinée de chacune se trouvera modifiée. Bonheur, dispute, tendresse, médisance, angoisse, rire, drame s'y côtoient sur fond d'amitié.

Avec Jeannick, Odile, Marie-Catherine, Alice, Marie-Alice, Huguette et Laurence

2006 : L'Intoxe

Cliquez pour agrandir l'image

L'Intoxe de Françoise Dorin


Animatrice de radio, Marie-Pierre vit une quarantaine heureuse au milieu de l'agressivité ambiante du bureau, de la rue, du foyer. Jusqu'au jour où cette bonne mère de famille n'en peut plus de prendre sur elle la rage polluante de son entourage. Sur les conseils de son médecin, elle décide de laisser libre cours au défoulement...











<i>Les Ponts</i> et autres sketchs

Les Ponts de Paris et autres sketches


4  clochards qui vivent sous les ponts de Paris ... et arrive un nourrisson ! Que vont-ils en faire ?

le couple, c'est bien... mais parfois houleux !
Plus de photos

2007 : Piège pour un homme seul, A l'ombre des lumières

Piège pour une homme seul de Robert Thomas


Un jeune marié signale la disparition de sa jeune épouse au commissaire. En effet, celle-ci n'est pas rentrée depuis quelques jours et il s'inquiète. Soudain, le curé arrive et dit au mari qu'il a retrouvé sa femme et qu'elle est là, derrière la porte. La stupéfaction du mari est totale lorsqu'il se rend compte que cette femme n'est pas sa femme. Or, comble de malheur, personne ne connaît la "vraie" Mme Corban, étant donné la nouveauté de cette relation. Cette Mme Corban affirme haut et fort que son mari est amnésique et, pour confirmer ses dires, elle se prête à un interrogatoire en règle et obtient une note parfaite. M.Corban affirme qu'il est la pauvre victime d'un piège qui a trait avec un gros héritage que la dame devait recevoir sous peu... Une histoire rocambolesque suit aussitôt, où le rire et le mystère se croisent au fil des minutes et où le spectateur a parfois lui aussi l'impression de se retrouver dans le piège...

L'auteur

Robert Thomas est un auteur dramatique, comédien, metteur en scène et réalisateur français, né le 28 septembre 1927 à Gap et décédé le 3 janvier 1989 à Paris.
Retenue par les Bouffes-Parisiens, Piège pour un homme seul fait un triomphe le 28 janvier 1960, soir de la générale, et son auteur devient célèbre du jour au lendemain.
Cette pièce, récompensée par le Prix du Quai des Orfèvres, se voit rapidement traduite et représentée dans le monde entier. Alfred Hitchcock souhaitant acheter les droits d'adaptation de la pièce au cinéma, rencontre même son auteur. Ce succès théâtral conforte Robert Thomas dans sa voie d'auteur dramatique. Dès lors, il se trouvera une spécialité en mariant l'intrigue policière au théâtre de boulevard.

La distribution :

Le mari : Frédéric
La femme : Odile
Le commissaire : Claude
L'infirmière : Marie-Alice
Le curé : Anthony
La clocharde : Jeannick
Plus de photos

A l'Ombre des lumières


Nous avons regroupé, sous ce titre deux pièces de Yoland Simon : Si j'osais mon petit coeur et Dieu que la philosophie serait jolie s'il n'y avait les révolutions

Dans les années 1770... « Mon petit cœur, n'avez-vous fait donner aujourd'hui la question à personne ?» demande, gourmande, la femme du conseiller de la Tournelle... Au XVIIIe, on pratiquait la torture, et les mœurs les plus policées s'accompagnaient des coutumes les plus cruelles... Ce n'est pas au XXe siècle, qu'on vivrait pareille aventure !

Nous sommes le 14 juillet 1789…
Louis XVI  écrit sur son journal : "aujourd'hui : rien… "
Notre bourgeois-philosophe des "lumières " lui, plus prudent, déclare : "Il était bien aventuré d'avancer que cette journée n'avait rien de particulier".
Bizarre journée, en effet, où les lingères mélangent les bourgeois et les valets...
Où il est avéré que les révolutions ne se déroulent pas seulement dans les rues …

L'auteur

Né en 1941, écrivain et universitaire, Yoland Simon fut le dernier président de l'Union des Maisons de la Culture, et membre co-fondateur de l'association des Scènes Nationales. Il fut de 1980 à 1985 collaborateur de France Culture. Il a publié, notamment chez Actes Sud et aux éditions de l'Avant-Scène une vingtaine de pièces de théâtre ; un récit et un recueil de nouvelles aux éditions de l'Harmattan, le roman Un désordre ordinaire au Mercure de France. Il a reçu le prix radio France pour sa pièce Chute libre (Actes Sud), l'Aide à la création du Ministère de la Culture pour Couleur de cerne et de lilas (Avant-Scène), le prix Levarey Levesque pour le récit Hier chantaient les lendemains (L'Harmattan), le prix Jean Follain pour Fichue Météo (HBéditions).

La distribution :

Le Président au mortier / Prudent Saint Hilaire: Michel
Frontin : Freddy
Elise / Antoinette : Laurence

2008 : Une table pour six

Plus de photos

Une table pour six de Alan Ayckbourn


Qu'est ce qu'on attend pour être heureux ? La famille Jaffray fête les soixante-dix ans de Laure, la mère. Il y a là, Robert son mari, Alain le fils aîné et son épouse, Roland le cadet et sa fiancée. Ils ont retenu une table pour six chez Calvinu, leur restaurant habituel. Le dîner est très gai, très agité également... Les Jaffray ne l'oublieront pas de sitôt, car cette soirée d'anniversaire marquera de façon définitive le destin des six personnages... Entre rires et larmes, cette comédie acide nous fait vivre les moments forts de ces trois histoires d'amour dans un ordre pas forcément chronologique. De déjeuners rapides en dîners romantiques, les règlements de compte vont se succéder et l'addition risque d'être salée.

2009 : Je veux voir Mioussov, Labiche, Couples

Mioussov

Je veux voir Mioussov de Valentin Kataiev



Mioussov, pour passer un dimanche en paix, est venu se réfugier dans la maison de repos Les Tournesols. Zaïtsev, qui désire lui faire signer un bon pour obtenir de la peinture, vient le relancer et il est amené - car on exige des références pour le laisser entrer - à se faire passer pour le mari de la célèbre Klava Igniatiouk, ingénieur agronome. Bien entendu, celle-ci arrive pour retrouver son mari qui revient d'une expédition dans l'arctique. Et l'on ira de quiproquo en quiproquo.     

Cette magnifique comédie a fait le tour du monde. Forcément, tout le monde s'y retrouve dans
ses situations et ses personnages décalés, mais ô combien proches de nous.

L'auteur : Kataïev, le vaudeville à la Russe

Né à Odessa en 1897, Valentin Petrovich Kataïev y fait ses études jusqu'à la première guerre mondiale. Après la révolution Russe de 1917 il est engagé dans l'Armée Rouge avant d'effectuer une carrière comme journaliste puis comme écrivain à Moscou. Dans les années 20, il commence par écrire des nouvelles satiriques et comiques, avant de se lancer dans des romans plus ‘sérieux' à la gloire de la révolution, dans les années 30. Fer de lance du ‘réalisme soviétique', il est loin de suivre aveuglément la doctrine du pouvoir mais se veut plutôt une voix du peuple.

Durant la seconde guerre mondiale, il est correspondant de guerre pour la Pravda. Après la guerre il continuera à écrire, alternant parfois les romans avec des pièces de théâtre comme « La Quadrature du Cercle » ou « Mioussov », une comédie qu'il écrit en 1965 et qui sera adapté en français par Tamara Dalmar et Marc-Gilbert Sauvajon. Sous des dehors de vaudeville, cette pièce est un réquisitoire contre ceux qui ont détourné les bienfaits du socialisme à leur profit. Kataïev est décédé en 1986.




                                                   
Misanthrope

Labiche : Le misanthrope et l'Auvergnat


Chiffonnet (le misanthrope) et Machavoine, (un auvergnat épris de vérité) vont partager le même toit. Ces deux personnalités opposées vont s'affronter, à l'aide d'un couple désaccordé et d'une bonne pas très honnête, Prunette .

Ils trouveront au bout de cette comédie légère et pleine de bon sens, une seule et même théorie qui va nous prouver qu'un joli petit mensonge vaut souvent mieux qu'une épaisse vérité !


La distribution :

Le misanthrope : Michel
L'Auvergnat : Frédéric
Prunette : Laurence
Mr Coquenard : Yann
Mme Coquenard : Claude A




Suites lit suivi de Les suites d'un premier lit


Monsieur Trébuchard, 29 ans, se trouve contraint, (par les nécessités de la vie), d'épouser la veuve Arthur, une vieille et riche limonadière. Cette dernière a l'élégance de remonter assez rapidement vers les cieux, le temps de régler les quelques dettes de Trébuchard. Mais elle lui lègue aussi une grande diablesse de fille "d'un premier lit", de 19 ans son aînée ...

La distribution :

Mr Trébuchet : Anthony
Sa fille : Odile
Bonne : Claude A
Militaire : Yann
Fiancée : Clémence
Père fiancée : Michel

Couples de Frédéric Faragorn

Couples
Cette pièce a été jouée par Frédéric et Odile.

Résumé
Après six ans d'éloignement dû aux aléas de l'existence, deux comédiens se sont retrouvés pour un spectacle. Elle lui a proposé de venir répéter chez elle. Curieusement, ils ont choisi des saynètes sur le thème du couple. Le couple, sujet sensible pour l'un comme pour l'autre : elle est veuve ; lui divorcé.
Bien vite leur choix artistique va entrer en échos avec leurs propres vies. En effet, sont-ils si éloignés de leurs personnages ? Et que cherchent-ils à se dire en rejouant ensemble ?
Passant de l'humour à la peine, leur ultime répétition les mènera aux aveux et à la constatation amère que des vies et des amours peuvent se faire et se défaire pour un rien, une phrase non dite ou murmurée, un geste, une attitude.

2010 : Le clan des veuves, Aux deux colombes, Tapage nocturne

Le Clan des veuves de Ginette Garçin,


Jacky et Marcelle, déjà veuves depuis quelques années, consolent Rose dont le mari vient de mourir dans les toilettes : il a reçu la chasse d eau sur la tête. Toutes les trois forment le clan des veuves et se racontent, par de piquantes confidences, leur vie de couple passée. Rose apprend bientôt l existence de Mireille, la maîtresse de son défunt mari, et de ses deux filles Jeanne et Jeanine. Tout ce petit monde vient évidemment réclamer sa part d héritage. Rose va de surprise en surprise, soutenue avec humour par ses deux amies.

Avec Françoise, Huguette et Odile





Aux deux Colombes de Sacha Guitry


Un éminent avocat parisien s'est remarié avec la soeur de sa femme qu'il croyait morte dans un incendie depuis vingt-deux ans.

Brusquement, la prétendue défunte réapparaît. Laquelle choisir pour sortir de la bigamie?
Un héritage et une princesse russe, comme on n'en fait plus, compliquent les choses. Le trio va-t-il tourner au quatuor? Sacha Guitry se délecte à faire vivre ses personnages en maître de la comédie.

Avec Agnès, Freddy, Laurence, Lucienne et Odile

Tapage nocturne de de Marc-Gilbert Sauvajon


Une pièce d'atmosphère policière où une famille hésite entre le déchirement des règlements de comptes et le soulagement des retrouvailles

Cyprien Varescot règne en maître sur son usine de chaussures et sur les Varescot !

Ses trois enfants, Frédéric, Armand et Maria sont sous sa coupe ainsi que tout le reste de la famille. Seul son petit-fils Franck a échappé à cette emprise, en quittant soudain la demeure familiale après un différent avec son grand-père. Mais lequel ? Mystère !

Mais ce soir, un autre drame va se produire : Cyprien Varescot meurt dans des circonstances peu glorieuses.

La famille va-t-elle faire face et préserver la réputation de Cyprien ou profiter de cette mort pour se libérer du joug du tyran ? Que va dire la police qui a elle aussi un compte à régler avec le chef des Varescot ? Une ambiance délétère flotte sur la maison...

2011 : Avec mes meilleurs voeux, Les dames du jeudi, Double jeu, Et l'enfer, Isabelle ?

Avec mes meilleurs voeux de Jean-Pierre Hané


Quelques amies d'âges divers ont rendez-vous chez l'une d'entre elles pour se rendre, avec leur compagnon, a une soirée de Nouvel An. Dans l'excitation des préparatifs et surtout parce qu'un évenement imprévu vient ébranler leurs certitudes et leur belle amitié, elles lèvent un coin du voile de leur vie dirigée par leurs houleuses relations avec les hommes. six magnifiques portraits de femmes. Drôles, sensibles. Universelles.



Cliquez pour agrandir l'image

Les dames du jeudi de Loleh Bellon


Tous les jeudis, trois dames d'un certain âge, amies depuis toujours, se retrouvent à l'heure du thé : Sonia, la fille d'immigrés russes, nonchalante et charmeuse, Marie, la mère de famille pragmatique et sage, et Hélène, la solitaire au caractère bien trempé. Au fil de leurs conversations animées, elles se remémorent le passé et parviennent à faire revivre, entre des fous-rires et quelques pas de danse, leurs souvenirs les plus touchants…

Avec Jeannick, Josiane, Odile, Sherwood et Frédéric


Double jeu de Robert Thomas


Une riche suissesse s'aperçoit rapidement que l'homme charmant qu'elle a épousé en secondes noces se révèle être en fait, avide, brutal, joueur et menteur.

Pour s'en libérer, suite à la découverte d'un secret familial, elle monte, avec l'aide de la femme de chambre, un stratagème qu'elle suppose logique et imparable.

Ce plan sera-t-il découvert ? ...ou pourra-t-il être mené jusqu'au bout ?

Avec Odile, Frédéric, Claude, Yann, Laurence / Michel (en alternance)
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

Et l'enfer, Isabelle ? de Jacques Deval


Cette pièce se déroule de nos jours dans l'Oise,  dans le bureau du juge d'instruction Maloine.  Il s'occupe d'une affaire qui n'a pas fini de l'étonner : l'affaire Angelier. Isabelle Angelier est accusée d'avoir empoisonné son mari afin de toucher l'assurance contractée par celui-ci et qui s'élève à 10 millions. Tout l'accuse : les faits, les témoignages, en particulier celui de l'infirmière Yvonne Gouin. Isabelle, étonne tout le monde par l'assurance qu'elle a d'être innocente et son refus obstiné de prendre un avocat pour la défendre. Pourtant, lors de son premier interrogatoire, elle demande à être confrontée une ultime fois avec Mlle Gouin. Au cours de cet entretien, Isabelle réussit à retourner complétement la situation. Du moins, le semble-t-il...

Avec Freddy, HuguetteLaurence, Lucienne, Michel et Odile

2012 : Le Canard à l'orange, Un air de famille, Faux départ

Faux départ de Jean-Marie Chevret


La retraite est pour Jeanne et Antoine l'heure de concrétiser tous les rêves. Si l'un rêve d'"une petite maison dans la prairie", l'autre fantasme sur le parfum des coulisses de théâtre et les angoisses des premières. L'irruption d'une apprentie comédienne va bouleverser bien des plans et des certitudes.

Sans trahir l'amour pour son mari, Jeanne va inventer de multiples subterfuges pour réaliser ses rêves, aidée en cela par sa belle-soeur, célibataire lucide.

Des personnages vrais qui se sortiront des situations les plus cocasses avec honneur et dignité, des propos délicats, des dialogues truculents... Bref... Une comédie toute en charme et en finesse !

Un air de famille d'Agnès Jaoui et de Jean-Pierre Bacri


La famille Ménard se réunit toutes les semaines au Père Tranquille, le café tenu par Henri, le fils aîné. Cette fois-ci, elle s'y rassemble pour célébrer le 35e anniversaire de Yolande, épouse de Philippe, le cadet. Pendant que l'on attend la femme d'Henri qui, on l'apprendra en début de film, vient tout juste de quitter le domicile conjugal, les petites préoccupations de Philippe, cadre dans une société d'informatique, prennent rapidement le pas sur les politesses d'usage. Comme sa mère ne manque jamais de le rappeler, celui-ci occupe une position importante dans une grande entreprise de programmation de la région. Elle s'inquiète également du célibat de sa fille Betty, la benjamine, qui sort secrètement avec Denis, le serveur du Père tranquille. Alors que les vieilles rancunes ressurgissent, le ton ne cesse de monter jusqu'à l'avènement d'un nouvel ordre familial.



Cliquez pour agrandir l'image

Le Canard à l'orange de William Douglas Home


Hugh Preston, animateur-vedette à la BBC, passe sa vie entre sa femme Liz et ses nombreuses maîtresses. Un vendredi soir, après une partie d'échecs, Hugh fait comprendre à sa femme qu'il sait qu'elle a un amant. Celle-ci, prise au dépourvu, avoue à Hugh sa liaison avec un agent de change du nom de John Brownlow, et le fait qu'elle compte partir avec celui-ci, le dimanche matin suivant, pour Florence et Venise, sans le prévenir.

Hugh offre à sa femme de prendre les torts à sa charge, et de se faire prendre en flagrant délit d'adultère au domicile conjugal avec sa secrétaire, mademoiselle Patricia Forsyth.

Hugh demande à sa femme d'inviter son amant à passer le week-end à la maison afin de régler les questions du divorce. Liz refuse cette proposition qu'elle juge incongrue. Mais lorsque Hugh lui avoue qu'il lui a tendu un piège et qu'il ne savait rien de sa liaison avec Brownlow, Liz, piquée au vif, accepte pour montrer à Hugh à quel point son amant est mieux que lui.

Voici donc Liz (la femme), Hugh (le mari), John (l'amant), Patricia (la secrétaire de Hugh), plus Mme Grey (la gouvernante) et un canard récalcitrant, réunis pour un week-end au cours duquel Hugh, en joueur d'échecs qu'il est, va tout faire pour reconquérir sa reine.

Jeudis 2015

Jeudis de Termaji 2015

Et bientôt...

Consultez notre
Jeudis de Termaji 2015


Site web créé avec Lauyan TOWebDernière mise à jour : dimanche 2 juillet 2017